Publié dans Littérature Royaume-Uni, Thriller

« Murder Game » de Rachel Abbott

En ce moment, j’ai envie de lectures sympathiques, qui ne me prennent pas trop la tête,qui est déjà suffisamment saturée par les infos qui surfent sur la sinistrose ambiante, et une poussée de fibromyalgie avec tout son cortège sympathique de douleurs, fatigue, insomnies, j’en passe et des meilleurs, qui m’oblige à me shooter pour tenir le coup, alors place aux polars avec :

Résumé de l’éditeur :

Apparences trompeuses, manipulation et faux-semblants :  Rachel Abbott déploie tout l’éventail de son talent dans un roman à énigme digne d’Agatha Christie. 

La première fois que Jemma s’est rendue au manoir de Polskirrin, c’était avec Matt, son époux, pour célébrer le mariage du richissime Lucas Jarrett. Jamais elle n’oubliera la vue saisissante de cette demeure dominant la mer, perchée sur un éperon de Cornouailles. Jamais, non plus, elle n’oubliera la vue du corps sans vie d’Alex, la sœur du marié, le jour des noces, sur cette plage de galets…  

Un an plus tard, les invités sont de retour à Polskirrin, à la demande de Lucas. Pourquoi ce dernier tient-il tant à célébrer le premier anniversaire de ses noces funestes ?

C’est en réalité à une fête macabre qu’il les a conviés, un Murder Game visant à faire rejouer à chacun son rôle de l’an passé et révéler ainsi la vérité sur la mort d’Alex. Mêmes personnes, mêmes tenues, même repas, mêmes discussions, la nuit qui a vu mourir la jeune femme se répète dans une mise en scène terrifiante.

Ce que j’en pense :

J’ai choisi ce roman parce que le titre me plaisait, le résumé aussi et parce que j’avais vu passer des chroniques plutôt alléchantes.

On se retrouve donc à Polskirrin, dans un superbe demeure dont le propriétaire richissime, Lucas Jarrett a décidé de réunir tous les convives présents un an auparavant, pour célébrer son mariage avec Nina, mariage qui a tourné en catastrophe puisque Alex, la sœur de Lucas s’est noyée, et cela a été considéré comme un suicide, donc affaire classée par la détective super intendant Stéphanie King

Il faut dire qu’Alex n’allait pas très bien depuis qu’elle avait été enlevée et victime de viols à répétition pendant toute la durée de sa captivité. Les coupables n’ont jamais été retrouvés. On a suspecté un truand notoire mais pas de preuves.

A ce mariage assistait tous les « amis » de Lucas : Matt et son épouse Jemma, Isabel, Nick, Chandra, Andrew, tombeur qui convoitait toutes les filles, en particulier celles qui plaisaient à ses potes, dans sa jeunesse…

Lucas les a donc tous convoqués un an plus tard, jour pour jour, pour fêter leur anniversaire de mariage qui a finalement eu lieu dans l’intimité. Il est persuadé qu’Alex a été assassinée et il met en place un jeu diabolique, pour pousser chacun à dire ce qu’il sait, ce qu’il a pu voir, à dévoiler les petits ou grands secrets honteux…

Jemma se rebelle car elle ne se sent pas concernée, elle ne connaissait personne avant cette fameuse journée, mais les autres s’offusquent mais se taisent. L’ambiance est de plus en plus tendue, car Lucas leur attribue les chambres qu’ils occupaient et surtout leur a réservé une surprise : Nina a confectionné une réplique des vêtements qu’ils portaient, histoire de bien les conditionner…

Cerise sur le gâteau, l’inspectrice Stéphanie King s’invite au jeu, en compagnie de Gus son compagnon car on vient de signaler qu’une jeune femme a disparu précisément la fameuse nuit où Alex est morte… Ce qui déplaît fortement à Lucas, contrariant ses plans.

j’ai bien aimé ce thriller, car j’ai un faible pour les huis-clos, les secrets de famille, les relations tordues entre les protagonistes et, une fois commencé, impossible de le lâcher et je n’ai pas vu venir la fin. Suspense bien entretenu….

Ces derniers temps j’ai choisi plusieurs polars sur NetGalley car j’ai besoin de m’évader et de de ne pas trop réfléchir, et c’est le genre de lectures qui me convient le mieux dans ces cas-là. J’ai tenté les « feel good » autrefois mais cela a tendance à m’horripiler.

Un grand merci à NetGalley et aux éditions Belfond qui m’ont permis de découvrir ce roman qui m’a bien plu et d’entrer dans l’univers de Rachel Abbott que je connaissais pas.

#RachelAbbott #NetGalleyFrance

8/10

L’auteure :

Née près de Manchester, Rachel Abbott a longtemps occupé un poste d’infographiste, avant de se lancer à la poursuite d’un vieux rêve, rénover de vieilles demeures en Italie, où elle vit désormais une partie de l’année. La parution d’Illusions fatales (2014), le premier tome des enquêtes de l’inspecteur Tom Douglas, auto publié et aussitôt classé numéro un des ventes Amazon en Angleterre, a marqué le début d’une formidable success story.

Auteure de neuf tomes des enquêtes de Tom Douglas, Rachel Abbott a débuté avec Ce qui ne tue pas (2019) et Murder Game une nouvelle série, incarnée par l’enquêtrice Stéphanie King. Voix incontournable sur la scène du polar britannique, Rachel Abbott vit sur l’île anglo-normande d’Aurigny-Alderney.

Extraits :

J’aurais dû dire non, refuser de participer au jeu organisé ce soir. Peut-être ne suis-je pas aussi courageuse que j’aime le croire. Je tiens l’enveloppe noire serrée contre moi comme si ce qui était écrit sur la carte qu’elle contient risquait de traverser le papier doux comme du satin pour se révéler aux yeux de tous.

Je ne trouve pas le mot juste. Perturbée est ce qui me vient à l’esprit à cause de la tension physique que j’ai perçue chez elle,(Alex) et sa façon de se déplacer. D’un autre côté, le mot me paraît un peu fort. Malheureuse conviendrait peut-être davantage.

J’ai essayé de questionner Matt sur le jeu de ce soir mais il n’a pas voulu en parler. selon toute vraisemblance, Lucas veut jouer, et ce que veut Lucas, Lucas l’obtient. En tout cas de la part de mon mari. Cela dit, je ne sais plus très bien qui est Matt ni ce qu’il pense vraiment.

Je m’allonge sur le dos et flotte, délivrée de la pesanteur, les yeux accrochés aux étoiles, je fais le vide dans mon esprit en fixant une étoile solitaire dans le ciel. Je sais qu’elle s’est allumée à des années-lumières, à des milliards de kilomètres et je me concentre sur ma propre insignifiance.

Elle entendait encore la voix d’Alex, son hystérie, sa peur. elle revoyait Lucas en train de secouer sa sœur,la pousser dans le sentier,lui ordonner de se calmer. C’était la première fois qu’elle l’entendait élever la voix contre Alex…

Lu en avril 2021

Auteur :

Psychiatre à la retraite, je peux enfin m'adonner à ma passion. Lectrice assidue depuis le CP, je profite de ma retraite pour parler de mes livres, de mes coups de cœur, de mes déceptions aussi... ma PAL est gigantesque, il me faudra trois vies encore pour en venir à bout.

19 commentaires sur « « Murder Game » de Rachel Abbott »

  1. Je n’ai pas encore lu l’auteure mais me laisserais peut-être tenter si je tombe sur l’un de ses titres à la BM. Je suis en train de lire « Criminal Loft » d’Armel Carbonel pour la même raison que toi mais je ne ne suis pas franchement convaincue… Bon courage/rétablissement.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est vrai qu’un bon thriller ça vide la tête, ça fait du bien. Cette après midi, j’ai commencé le René Manzor « A vif ». Il est super ! Bon rétablissement Eve 🙂 Ps: je n’écoute plus les infos, je me protège en me plongeant dans la lecture, les série et les balades en nature🌊🌞 avec Malzenn ou en VTT.🙂 Je n’en peux plus de cette sinistrose.

    Aimé par 2 personnes

    1. la concentration commence à être meilleure alors le plaisir de lire est revenu… C’était la 1e fois de ma vie que cela m’arrivait alors le choc a été dur…
      il y a les news et la maladie, les douleurs chroniques,cela rend dingue alors j’ai dû le résoudre à augmenter le antalgiques mais c’est à contre cœur.
      Je vais tester une nouveauté, un bracelet antidouleur qui agit sur les endorphines avec un contrôle régulier (30 min matin midi et soir) …
      il faut que je reprenne la méditation et la musicothérapie mais la fatigue chronique c’est dur, ma tête veut mais mon corps ne suit pas 🙂

      Aimé par 2 personnes

      1. Je comprends Eve. Moi tu vois je me suis mis au vélo et j’ai fais un régime pour me sentir mieux. La période est difficile et ultra angoissante. J’écoute aussi beaucoup de musique et je fais de la poterie en loisirs avec une prof super. Le contact avec la terre est très apaisant. J’ai besoin de ça pour mon équilibre.
        Les douleurs chroniques ça mine. Je te souhaite de tout cœur d’être soulagé par le bracelet antidouleur et tout ce que tu entreprends pour te sentir mieux. 🙂

        Aimé par 1 personne

    1. cela me permet de faire le vide, tout en me concentrant sur l’énigme et après je me sens mieux.
      Après mon 1ere intervention sur hernie discale, j’ai dévoré Thilliez et « Ma montagne magique » de Thomas Mann un régal mais ma liseuse fait drève donc je n’ai pas pu rédiger ma chronique!!!
      il est ressorti en poche dans une bien meilleure traduction alors je le relirai 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Je ne connais pas. Mais un huit clos façon Dix petits nègres en plus trash pourquoi pas ! Pour moi, la littérature policière est vraiment l’occasion de remettre de l’ordre dans le désordre, le chaos que produit la mort.
    Alors au moment où s’egrène le chiffre de 3 millions de morts sur la planète, les polars restent un des remèdes. Et puis, les romans policiers sont de la littérature à part entière. On n’a plus à justifier ses choix littéraires, car c’est toujours le plaisir de lire qui doit être le moteur! Bonne continuation et courage 😉

    Aimé par 1 personne

    1. le nombre de morts me fait peur, et le variant brésilien avec cet abruti de Bolso est une bombe à retardement…
      Ce roman est intéressant, captivant, et on pense aux « dix petits nègres » (je n’aime pas « Ils étaient dix » pour plaire aux fachos qui voit du racisme partout…Ils ont vraiment lu le livre??? car hors sujet
      excellent pour se remonter le moral ce roman 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Je réalise en te lisant que je n’ai jamais rien lu de cet auteur alors que je la vois souvent passer sur les blogs. Comme quoi il est temps ! Tu as bien raison de te faire plaisir et de lire des lectures faciles je fais un peu pareil sans en avoir tes excuses. Tu sais bien que notre corps il faudrait être davantage à son écoute. Prends soin de toi…

    Aimé par 1 personne

    1. c’est le premier, et j’ai bien aimé, il sort de l’ordinaire, la fin ne se voit pas venir et les personnages sont bien étudiés avec les bons et les mauvais côtés…
      Moi qui n’aime pas trop ces milieux aisés qui se croient tout permis parce qu’ils ont du fric je n’ai pas ressenti cela au cours de la lecture 🙂
      j’ai bien envie de trouver « anatomie d’un scandale »… Mais ma PAL déborde tellement 🙂
      si tout se passe bien(la baraka et moi … on n’est pas trop copines!) je devrais avoir 2 projets pour améliorer mes douleurs….
      j’en parlerai si c’est OK
      bonne semaine à toi

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.