Publié dans Littérature canadienne, Polars

« L’étranger dans la maison » de Shari Lapena

Petit détour par le polar aujourd’hui avec ce roman :

 

 

Résumé de l’éditeur :

 

« Comment te sens-tu ? » Elle voudrait répondre « terrifiée ». À la place, elle dit, avec un faible sourire : « Heureuse d’être à la maison. »

Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison…

Après l’immense succès du Couple d’à côté, la nouvelle reine du thriller domestique revient avec un roman toujours aussi addictif, qui raconte les faux-semblants de la vie conjugale – ou comment, à force de grands secrets ou de petites trahisons, un geste malheureux peut faire voler en éclats un bonheur de façade

 

 

Ce que j’en pense

 

Un quartier sympathique, plutôt du genre huppé, belles maisons, belles voitures, couple uni…

Un jour Tom en rentrant chez lui s’aperçoit que Karen, sa femme, a disparu. Il reçoit la visite de la police qui lui apprend qu’elle a eu un grave accident dans un endroit mal famé de la ville et qu’elle a perdu la mémoire. Que faisait-elle dans ce lieu sordide ?

Quelques heures plus tard on apprend qu’un meurtre a été commis tout près de l’endroit de l’accident. Alors coupable ou pas ? Amnésie ou simulation ?

Le récit démarre tranquillement et peu à peu s’accélère, se corse car Karen n’est pas aussi lisse qu’il ne paraît au premier abord ; en creusant un peu, on s’aperçoit que son passé est obscur, comme si elle n’avait pas eu de vie auparavant. D’autre part, les objets changent de place en son absence, sans explication ; est-ce elle qui les changent, ou une personne entre-t-elle chez elle ?

J’ai lu beaucoup d’éloges sur « Le couple d’à côté » donc j’ai eu envie de tester et je remercie NetGalley et les Presses de la Cité qui m’ont permis de découvrir l’auteure. Je lirai sûrement son premier roman.

Un polar sympathique, avec une voisine hyper-collante, du genre toxique qui espionne derrière sa fenêtre… il se lit facilement, on se laisse emporter par l’histoire et on passe un bon moment, ce qui fait du bien, surtout que ces derniers temps, j’ai fait une consommation importante de thrillers plutôt « hard » en enchaînant les romans de Thilliez (ce sont des pavés, alors quand on est au repos forcé, cela permet de mieux passer le temps) …

#Sharilapena #NetGalleyFrance

 

 

Extraits

 

La maison est située dans une impasse en courbe. Les demeures des alentours sont toutes plus belles les unes que les autres : les habitants sont des gens qui ont réussi. Tout le monde ici se sent un peu supérieur.

 

Une autre idée le trouble : est-il possible qu’elle ne se rappelle vraiment pas le fameux soir ? Ou lui cache-t-elle qu’elle s’en souvient ?

C’est insidieux, le soupçon. Les doutes sont arrivés sur la pointe des pieds, des choses qu’il avait toujours réussi à chasser de ses pensées jusqu’à présent.

 

 

Lu en janvier 2019

Auteur :

Psychiatre à la retraite, je peux enfin m'adonner à ma passion. Lectrice assidue depuis le CP, je profite de ma retraite pour parler de mes livres, de mes coups de cœur, de mes déceptions aussi... ma PAL est gigantesque, il me faudra trois vies encore pour en venir à bout.

9 commentaires sur « « L’étranger dans la maison » de Shari Lapena »

  1. Je n’ai jamais lu « le couple d’à côté » mais j’en ai beaucoup lu de critiques positives. Alors je ne demande qu’à croiser cet auteur finalement il faudra que je le fasse un jour prochain. merci pour ce ressenti et ces extraits qui nous mettent dans l’ambiance

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.