« Tue moi si tu veux » de Adam Croft

Je continue ma période polars avec ce roman proposé par NetGalley et les éditions Amazon Publishing :

 

 

 

Résumé de l’éditeur :

 

La vie de Nick Connor paraît enviable à plus d’un titre : un roman à succès, une jolie maison, une vie de famille épanouie aux côtés de Tasha, sa femme, et de leur fille de cinq ans, Ellie. Ce bonheur de façade se brise le jour où Ellie est enlevée sur le chemin de l’école. Soumis à la pression médiatique et policière, Nick et Tasha s’éloignent l’un de l’autre.

Mais le pire reste encore à venir. Le ravisseur d’Ellie pose à Nick un ultimatum terrible : s’il veut revoir sa fille vivante, il doit assassiner sa femme. Un compte à rebours implacable se met en place. Qui est le ravisseur d’Ellie ? Nick pourra-t-il échapper à cet odieux chantage sans commettre l’irréparable ? Et si, sous ses airs de père et de mari modèle, Nick était en partie responsable de cette tragédie ?

 

 

Ce que j’en pense

 

Un couple qui bat de l’aile, et se dispute fréquemment ; leur fille de cinq ans, Ellie, vient d’être enlevée, alors qu’elle était attachée dans la voiture, et que son père Nick a dû retourner dans la maison chercher le dessin oublié, alors qu’il était en retard un fois de plus. On comprend pourquoi, sa femme surbookée, l’oblige à se lever à cinq heures du matin, pour pouvoir profiter de la petite fille !

Ellie a disparu quand il ressort de la maison.

Il reçoit un mail lui disant qu’il ne récupérera sa fille que s’il tue sa femme !

La réflexion que propose Adam Croft est : jusqu’où peut aller pour sauver son enfant ?  qui est le plus important dans la vie de l’autre parent, surtout quand le père en question se fait traité de nul et d’inconscient par cette femme ?

Il étudie aussi les répercussions de la disparition sur le couple, avec lest parents qui se jettent des griefs anciens à la figure, ainsi que la culpabilité de chacun.

Ce roman me tentait pour son originalité, mais j’ai eu du mal à l’apprécier vraiment, tant les personnages sont caricaturaux, non seulement les parents, mais aussi les policiers qui suspectent tout le monde, le père pour eux a sûrement une vie cachée, (des tendances pédophiles pendant qu’on y est)…

Il y a des moments drôles : quand Nick explore le darknet à la recherche d’un tueur par exemple. La chute est inattendue je le reconnais.

Une lecture sympathique…

#TuemoiSiTuVeux #NetGalleyFrance

 

Extraits

 

Ellie, notre précieuse petite fille, qui a d’abord consolidé notre couple, l’a ensuite peu à peu, sans le savoir, profondément lézardé. Ce n’est pas de sa faute, bien-sûr que non. C’est de notre faute, et en même temps de la faute de personne. Ou plutôt si, de celui ou celle qui l’a enlevé, cette personne anonyme dont nous ignorons tout, et contre laquelle il n’y a rien que nous puissions faire.

 

J’ai toujours entendu dire que ce genre de situation était épuisant, à la fois physiquement et mentalement, sans jamais bien comprendre comment un stress extrême pouvait épuiser les forces de quelqu’un ; maintenant, je le sais. Je ne suis pas fatigué, je suis exténué. J’ai l’impression d’avoir fait douze rounds conte Myke Tyson.

 

A-t-on le droit de prendre une vie pour en sauver une autre ? Et si les vies en question étaient, pour la première celle de votre femme que vous n’aimez plus, pour la seconde celle de votre fille adorée ? A l’heure de choisir laquelle doit vivre et laquelle doit mourir, la réponse est évidente…

 

Lu en janvier 2019

4 réflexions sur “« Tue moi si tu veux » de Adam Croft

  1. Encore un auteur que je ne connais pas du tout ! Je note les auteurs que tu découvres, on sait jamais je peux en avoir besoin 🙂 bon courage et merci pour les nouvelles, je comprends que tu languisses de bouger un peu plus longuement mais il faut laisser le temps au temps

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.