« Vivantes » de Marie-Haude Mériguet

J’ai choisi ce roman dans le cadre du challenge élargir ses horizons organisé par NetGalley, pour tenter de me remobiliser un peu et l’expérience fut intéressante :

Résumé de l’éditeur :

En juillet 1996, Nicolette est envoyée en Italie pour s’occuper des deux garçons d’une famille franco-italienne.

Pour l’étudiante avide de voyage et d’émancipation, cette immersion dans les paysages grandioses des Dolomites est le début de l’aventure.

Elle y rencontre Faustine, une jeune fille aussi solaire que brillante, aussi belle que mystérieuse. Leur entente est évidente. Leur amitié, immédiate. Ensemble elles traversent un concentré de vie absolu, où la liberté s’impatiente, où les extrêmes se côtoient.

Il reste pourtant quelque chose d’insaisissable chez Faustine. Derrière les secrets, au-delà des émerveillements, Nicolette cherche des réponses qui pourraient changer le cours de son été. Voire même, le cours de sa vie.

Sous le soleil brûlant de l’Italie des montagnes, ce roman raconte combien la rencontre, aussi courte soit-elle, a le pouvoir de tout changer. Il raconte comment l’amour nous fait devenir.

Ce que j’en pense :

Nicolette, sur une idée et une impulsion de sa mère va se retrouver en Italie, dans une famille pour remplacer la baby-sitter qui a brusquement décidé de partir. C’est un collègue de travail qui lui en a parlé et elle a sauté sur l’occasion, sans en parler avec sa fille évidemment.

Au terme d’un voyage harassant décidé en dernière minute, elle se retrouve dans une famille bourgeoise et doit s’occuper de deux petits garçons. En visitant la maison, dans laquelle on se perd, vu le nombre de pièces, d’étages, la mère de famille lui désigne une porte comme étant celle de la chambre de Faustine dont elle ne connaissait pas l’existence.

Deux familles, dont les mères sont toxiques chacune à leur manière, celle de Nicolette exigeant la perfection, des études universitaires (elle a choisi la sociologie pour lui faire plaisir, et non parce que cela lui plaît) celle de Faustine préoccupée uniquement d’elle-même et du qu’en -dira-t-on et la grappa qu’elle consomme en quantité. Des pères sympathiques mais qui ne s’interposent pas, et deux jeunes filles en train de devenir adultes qui se cherchent, avec bien-sûr un secret de famille à la clé. une belle histoire d’amitié, au milieu des premiers flirts, une de ces amitiés que l’on conserve le plus souvent toute la vie.

J’ai bien aimé ce roman, que j’ai choisi dans le cadre du challenge NetGalley pour sortir de ma zone de confort et qui s’est avéré mieux construit que la romance à laquelle je m’attendais.

Un grand merci à NetGalley et aux éditions qui m’ont permis de découvrir ce roman et son auteure!

#vivantesroman #NetGalleyFrance !

Le site de l’auteure pour en savoir plus: https://www.mariehaudemeriguet.fr/

7,5/10

Extraits :

J’avais l’impression que ma vie mettait trop de temps à arriver. Je sentais en moi une femme adulte retenue par l’enfance que j’avais encore trop peur de quitter pour savoir m’en aller et découvrir d’autres pays.

Moi, je trouve que dans la vie, il n’y a pas trente-six manières de savoir ce qu’on veut. Lorsqu’on ne sait pas, c’est qu’il y a une petite bagarre entre la raison et le cœur. La raison est claire et logique. Très franchement elle a belle allure et c’est ce qui fait qu’on l’écoute. La raison fait ce qu’il faut.

Cette boussole pointera toujours sur toi. Tu verras, il n’y a rien à faire. Voilà : ta boussole, c’est toi. Tu es ton propre nord. Tu es ton propre cap. Suis toujours ton désir à toi, tu ne t’égareras jamais.

Grandir avait été ce changement dont je rêvais mais dont j’étais effrayée. Parce que grandir c’est définitif.

Lu en mai 2022

8 réflexions sur “« Vivantes » de Marie-Haude Mériguet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.