« Aimer pour deux » de Stephen Desberg et Emilio Van der Zuiden

Petit détour par la BD et la Seconde Guerre Mondiale aujourd’hui avec :

Résumé de l’éditeur :

Pour vivre son histoire d’amour, elle va renoncer à ce qu’elle a de plus cher.

Monique a 20 ans et ne rêve que de s’émanciper. En 1941, elle débarque dans un Paris occupé et découvre l’euphorie de la capitale. Elle fait la connaissance de Francis, l’épouse sur un coup de tête et donne naissance à Nicole. Mais Monique cherche à comprendre comment elle doit aimer sa propre fille, cette enfant innocente qui la prive de sa liberté…

À la Libération, Monique rencontre un officier américain et découvre le grand amour. Pour vivre sa passion, la jeune femme décide de renoncer à tous ses droits sur sa fille et l’abandonne à son père. Dorénavant, la mère et la fille sont faites pour se chercher, se rater, se retrouver.

Une histoire bouleversante inspirée de la vie de l’auteur.

Ce que j’en pense :

Monique a quitté Boulogne-sur-Mer pour découvrir Paris. Mais voilà, nous sommes en 1941, la capitale est occupée par l’Allemagne nazie, mais elle a vingt ans et désire profiter de la vie malgré tout. Elle y retrouve sa sœur Jacqueline, ainsi qu’un Allemand qui a fait autrefois un stage chez leur père, et qui est tout de suite beaucoup moins sympathique qu’à l’époque. Il est devenu le lieutenant Shaar et lui demande d’espionner pour lui le milieu intellectuel parisien, ni plus ni moins.

Monique rencontre Francis, père d’une petite fille qu’il n’a jamais revue et tous les deux sympathisent. Enfin Francis tombe amoureux alors qu’elle veut profiter de la vie, continuer à s’amuser, danser au club où elle a rencontré Gin, musicien noir. Lorsqu’elle se retrouve enceinte, Francis est ravi et l’épouse mais l’instinct maternel n’est pas au rendez-vous.

Sur fond de persécutions par les nazis, bombardements qui obligent à descendre aux abris, on fait davantage connaissance avec les protagonistes. Le récit alterne les périodes, 1941, puis les règlements de comptes lors de la Libération avec les femmes qui ont « couché avec l’occupant », puis quelques années plus tard, pour suivre l’évolution de Monique et celle de sa petite fille Nicole…

J’ai bien aimé cette histoire, découvrir cette mère, trop jeune pour la maternité et son évolution lorsqu’elle a un enfant avec un officier américain qu’elle a rencontré à la Libération, et comment ceci va la transformer. Cette histoire est d’autant plus touchante qu’elle est celle d’un des auteurs, Stephen Desberg. J’aurais aimé qu’il creuse davantage, notamment la personnalité de Monique mais cela ne devait lui être facile. On la suit avec plaisir et curiosité même si on a du mal à éprouver de la sympathie pour elle, alors que Francis est attachant.

Les personnages « secondaires », comme Gin musicien talentueux qui a le malheur d’être Noir et juif, ou Manon l’amie de Monique qui pactise avec l’ennemi.

Les dessins d’Emilio Van der Zuiden m’ont beaucoup plu, les couleurs sont belles, Paris est bien illustré. Les auteurs utilisent beaucoup les récitatifs, laissant moins de place aux bulles de dialogues, ce qui permet d’apprendre des choses mais laisse un peu le lecteur à distance au niveau émotionnel.

Un grand merci à Babelio et aux éditions Grand-Angle (Bamboo ) qui m’ont permis de découvrir cette BD et leurs auteurs.

7,5/10

Les auteurs :

Stephen Desberg est un scénariste de bande dessinée belge.

Il est né d’un père américain et d’une mère française. Dès 1976 il écrit quelques courts récits complets dans le Journal « Tintin. » Ce n’est réellement qu’en 1978 qu’il démarre sa carrière de scénariste professionnel.

Né en 1967, Emilio Van der Zuiden est un dessinateur et scénariste de bandes dessinées, né « d’un père batave et d’une mère gitane andalouse ».

Il a étudié à Paris, puis a exercé plusieurs métiers dans la presse écrite, pour finalement se lancer en 2007 dans la bande dessinée.

Quelques planches :

Lu en octobre 2021

7 réflexions sur “« Aimer pour deux » de Stephen Desberg et Emilio Van der Zuiden

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.