« Ces orages-là » de Sandrine Collette

Je voulais découvrir un roman audio avec ce livre, mais cela fut compliqué :

C’était ma première expérience de lecture audio et…  Ce fut la catastrophe…

J’ai tenté à quatre reprises d’écouter ce récit, que j’ai téléchargé en mai dernier, mais je ne suis pas arrivée à fixer mon attention. Ma mémoire est visuelle avant tout, je le savais en tentant l’expérience. C’était déjà la même chose à la Fac.

Dans une version écrite, papier ou liseuse, on peut toujours revenir en arrière, quand quelque chose échappe, ou pour mieux mémoriser les noms des protagonistes ou encore on peut noter des citations.

Version orale, même si la voix était sympathique, agréable à l’oreille, mon attention s’est rapidement fait la malle, tentative après tentative. J’ai l’impression de m’être, une fois, endormie, le cas sur les oreilles. J’ai essayé, et veni, vidi, mais pas vici hélas alors je n’aurai pas de regret…

Je tenterai une version écrite de ce roman, car je déteste ne pas aller au bout d’une expérience et aussi pour voir l’histoire elle-même y est pour quelque chose. Cela fonctionnerait peut-être mieux avec un thriller, mais je n’en suis pas si sûre…

Un grand merci, néanmoins à NetGalley et à Audiolib qui m’ont permis de tenter l’expérience…

#Cesorageslà #NetGalleyFrance

17 réflexions sur “« Ces orages-là » de Sandrine Collette

  1. Comme toi j’ai le plus grand mal à découvrir un livre audio et à fixer mon attention, car je suis distraite par tout ce qui se passe autour de moi et surtout trop sensible au ton employé par celui qui le raconte…j’aime mettre ma propre émotion sur les mots, non pas vivre ces mots à travers une autre personne. Pourtant j’ai déjà assisté à des spectacles où un acteur lit des passages d’un livre, et je trouve que cela n’a rien à voir, et j’aime !

    Aimé par 1 personne

    1. expérience concluante… Ce n’est pas pour moi!!! j’oublie pratiquement au fur et à mesure.
      Je n’ai jamais assister à des spectacles de « lectures à voix haute » à part des courts extraits à la TV. Avec des extraits courts, je m’y retrouverais peut-être… Mais pas si sûr…
      Ce n’est plus de l’écoute flottante c’est plus rien du tout 🙂

      J’aime

  2. Moi j’adore les livres audio, mais ça ne fonctionne pas partout. Je les écoute essentiellement en voiture car à la maison, comme toi, je n’arrive pas à me concentrer. Et il faut aussi tomber sur la bonne écoute. Je viens par exemple de commencer le dernier Del Amo mais trop descriptif donc j’ai abandonné et je le lirai en papier. Toi qui aime les thrillers, je pense que ça peut être une bonne option par exemple. 😉

    Aimé par 1 personne

  3. En audio, je ne peux écouter que des podcasts documentaires … et encore, en faisant autre chose de mes mains ! je ne peux rester sans rien faire avec un casque sur les oreilles J’ai tenté quelques fictions sur France Culture, mais je décroche au bout de cinq minutes. Et comme toi aussi, les lectures à voix haute m’ennuient rapidement. Je crois que j’aime suivre mon propre rythme des mots dans ma tête à moi …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.