Publié dans BD

« Les vieux fourneaux T2: Bonny et Pierrot » de Lupano et Cauuet

La patience étant récompensée, j’ai pu retenir les deux premiers tomes des « Vieux fourneaux » en même temps, et ainsi enchaîner avec plaisir avec cet deuxième opus :

 

Les vieux fourneaux de Lupano et Cauuet T2 

Quatrième de couverture   

 

« Bien sûr que si, vous en avez des baguettes !

Bien sûr que si ! allez vous faire voir, avec vos transcendantales à la farine de meule et vos prolégomènes à l’ancienne et tous vos noms à la mords-moi le fion !!!

J’irai acheter mon pain ailleurs ! »

Ce que j’en pense   

 

Quel plaisir des retrouver les trois compères !

Ce tome est plus centré sur Pierrot le syndicaliste que l’on retrouve faisant la queue dans une boulangerie qui vend des pains aux noms à coucher dehors. Par dépit, il ressort avec deux pains aux raisins !

Notre ami Pierrot vient de recevoir un gros paquet de liasses de billets de banque accompagnés d’un message curieux, signé « pour la cause Ann Bonny ».

Or, Ann Bonny était une ancienne amoureuse ! avec laquelle il faisait des coups fumants et qu’il croyait morte depuis plus de trente ans. C’était les « Bonnie and Clyde » de l’époque

Et, on se retrouve avec un accès de cette jalousie rétro-active chère aux auteurs. Or Ann flirtait aussi avec un autre homme, un rival. Il s’en suit toute une série de gags car on sait dès le départ qui a envoyé le paquet et le jeu de piste est très drôle encore une fois.

On retrouve les anars malvoyants du groupe « ni yeux ni maître » et leurs opérations coups de poings avec une arme de choix en la personne de Jean-Chi alias Jean-Childéric alias « « human bomb », activiste en fauteuil, ou la presque centenaire Francine qui prend des cours de « Aquigne » (plus connu sous le nous d’hacking !) et qui héberge dans son immeuble toutes une série de personnages divers et variés, tous plus hilarants les uns que les autres.

Un échange savoureux :

« Dîtes-donc, vous êtes drôlement organisés pour des anarchistes ! mon cher !

HAHAHA ! mais l’anarchie ce n’est pas le bordel ! C’est l’ordre, moins le pouvoir, nuance »

Lors de la première lecture, j’ai eu une petite déception, mais en seconde lecture, j’ai apprécié tout le sel de ce tome deux.

Les dessins sont toujours aussi beaux et colorés, et les dialogues savoureux et les deux auteurs dressent toujours des portraits caustiques de la société de consommation, avec par exemple la création de baguettes aux noms ridicules, pour fidéliser le client en lui vendant de la M. Même si j’avoue une préférence quand même pour le premier tome, ces trois septuagénaires me plaisent beaucoup et je deviens addict !

 

Extraits

 

Les vieux fourneaux T2 P4

Les vieux fourneaux T2 Planche 1

Lu en novembre 2018

Auteur :

Psychiatre à la retraite, je peux enfin m'adonner à ma passion. Lectrice assidue depuis le CP, je profite de ma retraite pour parler de mes livres, de mes coups de cœur, de mes déceptions aussi... ma PAL est gigantesque, il me faudra trois vies encore pour en venir à bout.

13 commentaires sur « « Les vieux fourneaux T2: Bonny et Pierrot » de Lupano et Cauuet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.