Publié dans BD

« Le périple de Baldassare T2 » de Joël Alessandra

 

Je continue à découvrir les aventures de Baldassare avec le tome 2 dont le sous-titre est : Un ciel sans étoile »

Le périple de BaldassareT2 de Joël Alessandra

 

Quatrième de couverture

Décembre 1665. Parti sur les traces du « centième Nom », ouvrage légendaire qui contiendrait le nom caché de Dieu, et de ce fait capable d’assurer le salut du monde, Baldassare Embriaco, Gênois d’Orient, négociant en livres et curiosités, débarque à Smyrne en compagnie de la belle Marta, une veuve avec qui s’est nouée une intense relation amoureuse. Rien ne va s’y dérouler comme ils l’escomptaient.

Une adaptation délicate et sensuelle du roman éponyme d’Amin Maalouf.

Ce que j’en pense

On suit les traces de Baldassare dans son périple pour retrouver le manuscrit. Après une traversée houleuse, il débarque à Smyrne (Izmir) et tente de trouver les preuves du décès du mari de Marta.

Baldassare y retrouve son ami Maïmoun et apprend qu’un juif du nom de Sabbataï se fait passer pour le Messie. Il apprend que le livre se trouve désormais en Angleterre et de surcroît, le mari de Marta  est remarié, a des enfants mais sa nouvelle famille ne le sait pas.…

Marta se rend seule chez son mari et ne revient pas, tombée dans un traquenard. Baldassare est obligé de fuir…

Je me suis ennuyée ferme, car on est presque toujours sur une mer démontée avec, entre autres, un capitaine fou qui voit des ennemis partout, se sent persécuté, poursuivi par les mouettes et ne guide plus vraiment le navire.

Certes, on visite Gênes, Lisbonne, Amsterdam, Londres, avec les guerres navales entre Anglais et Hollandais mais, en dépit des planches toujours aussi belles et colorées, la magie n’est pas au rendez-vous. Les extraits des carnets de note de Baldassare, par contre, sont bien mis en relief et laissent entrevoir l’art de conteur de l’auteur du roman.

Cette lecture confirme ce que j’ai ressenti avec le premier tome, les adaptations en BD de romans que j’ai aimés me laissent une grande frustration car je préfère laisser libre cours à mon imaginaire en lisant le texte original.

J’ai emprunté les trois tomes, donc je vais finir la lecture… et ensuite, je me limiterai à des BD ou manga classiques…

Extraits

Je m’étais toujours dit que je pleurerais devant Gênes, mais les circonstances de ces retrouvailles n’auront pas été celles que j’avais imaginées. C’est dans cette ville que je suis né bien avant ma naissance, et de ne l’avoir jamais vue la rendait plus chère à mon cœur, comme si je l’avais abandonnée et que je devais l’aimer davantage pour qu’elle me pardonne. Personne n’appartient à Gênes comme lui appartiennent les Génois d’Orient.

Le périple de BaldassareT2 de Joël Alessandra planche

http://www.planetebd.com/bd/casterman/le-periple-de-baldassare/un-ciel-sans-etoile/15743.html

 

Lu en mai 2017

Publicités

3 commentaires sur « « Le périple de Baldassare T2 » de Joël Alessandra »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s