Publié dans Littérature américaine, Polars

« Tu me manques » : Harlan Coben

Dans la famille polar, voici un autre genre avec :

 tu-me-manques-harlan-coben

 

Quatrième de couverture

Kat Donovan est flic à New York. Comme son père, comme son grand-père avant elle, presque comme une malédiction familiale.

Kat est jeune, plutôt mignonne, mais célibataire. Alors, quand la renversante Stacy, sa meilleure amie, l’inscrit sur un site de rencontres, Kat cède, se connecte, surfe… et tombe soudain sur Jeff, son premier amour. Celui qui l’a quittée sans un mot juste après le meurtre de son père, il y a dix-huit ans. Après un premier contact froid, étrange, le doute s’installe. Qui est-il vraiment ?

Au même moment, un adolescent vient lui faire des révélations troublantes. Des révélations qui télescopent les apparences, ébranlent les certitudes et font ressurgir un effroyable passé…

 

Ce que j’en pense

C’est une lecture due au hasard, ce polar traînait sur une étagère, pendant les vacances, et comme je n’avais jamais lu l’auteur…

Cette enquête montre le danger des sites de rencontre avec un pervers, proxénète dont le job est devenu moins lucratif à cause des réseaux sociaux et qui passe à la drague sur un site de rencontre, pour ferrer des gens riches en quête de l’âme sœur. Le plan est donc : enlèvement, séquestration, piratage de données et meurtres.

Parmi les personnages, on trouve un ado féru d’informatique dont la mère a disparu alors qu’elle venait de rencontrer l’homme de sa vie et qui tente d’attirer l’attention de la police qui ne le prend pas au sérieux d’où la rencontre avec une femme flic Kat.

Kat dont le père a été tué dans des conditions douteuses : le meurtre a été avoué par un mafieux emprisonné à vie dont la mort d’un cancer la pousse à reprendre l’enquête car il y a trop de zones d’ombres.

Son amie, qui l’a inscrite sur le site de rencontre : « JustMyType.com » car Kat n’a pas fait le deuil de son amour de jeunesse Jeff qui l’a quitté brusquement et a disparu des écrans radars.

Quand on voit comment on peut utiliser des comptes Facefook qui ont été stoppés ou des sites internet où l’on ne publie plus rien pour usurper des identités, cela me rend encore plus parano…

Harlan Coben multiplie les récits, les histoires s’entremêlent plutôt bien, ce qui fait de polar une lecture agréable qu’on n’a pas envie de lâcher car le suspense est bien entretenu mais je suis un peu déçue, je m’attendais à mieux de la part de l’auteur qui semble avoir un fan club enthousiaste…  J’en lirai peut-être un autre pour ne pas avoir de regrets…

 

Extraits

La vérité n’avait rien à voir là-dedans. Plutôt que de se montrer tel qu’on était, on décrivait celui qu’on croyait être ou qu’une éventuelle partenaire pourrait imaginer qu’on soit. Plus vraisemblablement, ces profils reflétaient ce qu’on avait envie d’être. P 19

Titus en avait eu assez du milieu de la prostitution. Ce monde devenait dangereux, rempli d’écueils mais aussi source d’ennui. Dès qu’on réussissait quelque part, le moindre abruti aux penchants ultra-violents voulait sa part du gâteau. La mafia débarquait les fainéants voyaient ça comme de l’argent facile : on abuse d’une fille désespérée, on la met sur le trottoir, on ramasse les gains. Internet qui avait réduit tant d’intermédiaires au chômage, avait également rogner sur le rôle des proxénètes, les putes proposaient maintenant leurs services en ligne et les petits macs se faisaient avaler par les gros « consolidateurs  » (sic) comme les quincailleries de papa par une grande chaîne de bricolage. La prostitution n’était plus un business rentable, les risques l’emportaient sur les bénéfices. P 275

L’amour rend aveugle certes, mais moins que le désir d’être aimé. P 373

 

Lu en février 2017

Publicités

5 commentaires sur « « Tu me manques » : Harlan Coben »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s